Studio Ankori, notre école de pensée créative et d’encouragement de l’initiative, est un collège en passe de devenir un lycée reposant sur une approche pédagogique moderne. Nous pensons qu’exposer les enfants à un environnement dans lequel informations et stimuli professionnels et sociaux abondent, les aide à développer un mode de pensée créatif et critique et avoir davantage confiance en eux, ce qui leur permet d’affronter le monde en perpétuel changement et incertain dans lequel nous vivons.

Studio Ankori offre un milieu d’apprentissage pluridisciplinaire, moderne et expérientiel permettant à ses élèves de décrocher leur bac, toutes les disciplines (matières principales et arts) enseignées étant liées les unes aux autres et s’articulant autour d’un seul et même thème. Studio Ankori est ouvert à tous, ses classes sont hétérogènes sur le plan des compétences et des capacités.

Studio Ankori met l’accent sur le processus et sur l’importance de l’exposition des élèves à une large gamme de domaines et d’intérêts. L’art est un outil permettant de développer une pensée créative, d’apprendre à travailler en groupe et à faire de la recherche. En exposant les élèves et en leur permettant de s’essayer aux différents domaines artistiques, on leur donne la possibilité de développer leur mode de pensée, d’exercer leur sens de l’initiative et de bénéficier d’une expérience d’apprentissage profonde et significative. L’approche pluridisciplinaire sur laquelle repose le Studio Ankori diffère de la répartition classique en filières – ici tout le monde étudie toutes les matières principales et toutes les matières artistiques. Cette forme d’apprentissage permet dans une large mesure d’éliminer toute forme de compétition et d’offrir à l’élève un environnement scolaire protégé dans lequel il peut s’épanouir, où il n’est pas jugé et laissant la place à une réflexion créative et au développement de compétences sociales.

Studio Ankori organise des évènements culturels et artistiques ouverts au public auxquels participent les enseignants du studio et d’autres artistes, ce qui permet à l’apprentissage de s’inscrire dans un dialogue avec l’environnement et la communauté.

Face à un environnement social et technologique dynamique et changeant, les apprenants doivent acquérir des compétences de collecte et d’organisation de l’information, apprendre à s’exprimer et à passer d’un domaine à un autre, à travailler et à créer en équipe, à persévérer et à affronter les situations d’incertitude, d’échec et de réussite.

La méthode de Studio Ankori s’articule autour de quatre axes principaux:

  • Observation et apprentissage pluridisciplinaire et pluridimensionnel
  • Développement de la réflexion, de l’apprentissage et du sens de l’initiative à travers les arts
  • Apprentissage sur la base de projets, apprentissage de la recherche et de la pensée design (design thinking) via un travail d’équipe
  • Inculquer les valeurs du réseau scolaire Ankori et notamment la sécurité, la confiance, la souplesse et un dialogue permanent

Cette méthode met l’accent sur l’importance du processus, elle ne se focalise pas sur les résultats et ne sacralise pas les performances. Le processus doit être réflectif et critique, il doit laisser la place à l’action et à la recherche, à la préparation, à la découverte et à l’ouverture de la pensée, sans jugement de valeur. Nous pensons que la création et l’apprentissage doivent se faire dans un milieu protégé et que le processus doit être source de plaisir.

4 notions fondamentales de la méthode Studio Ankori:

  • Les saisons – au studio Ankori l’année scolaire est répartie en saisons, chaque saison a son thème, un sujet principal autour duquel vont s’articuler toutes les disciplines, ainsi ce thème devient l’axe central de toutes les matières y compris les matières artistiques, les contenus enseignés s’en inspirant. L’élève fait ainsi l’expérience d’un tout, fait de liens et de contextes clairs. Les supports sont rédigés par les enseignants eux-mêmes sur la base des contenus du programme éducatif du Ministère de l’éducation.
  • Rencontres au studio – during the presentation, students are asked to introduce an individual project or an initiative – either individual or team work, according to their choice – in any field or medium they choose, as long as it’s related to content studied in one of the core subjects. They present the project or initiative to their peers and teaching staff. A discussion ensues, in which the student is asked to reflect on the process he/she went through during the Season, contexts and sources of inspiration, failures and successes, challenges and help they’ve received along the way. It is important to remember that the process fosters positive thinking and is not judgmental in nature. The students are also asked to present a text about the project. This text focuses on the work process, sources of inspiration and the content on which the project is based.
  • Présentation – les apprenants doivent présenter un projet/un travail indépendant ou travail d’équipe, à leur choix, dans le domaine et avec le média de leur choix, lié aux contenus des matières principales. Ils présentent leur travail aux élèves de leur promotion et aux enseignants, puis un dialogue s’instaure, les apprenants doivent se présenter et exposer aux autres et au groupe le processus vécu pendant cette saison, les contextes, les inspirations, les réussites et les échecs, les difficultés et l’aide qu’ils ont obtenus. N’oublions pas que le processus doit être guidé par une pensée positive sans porter de jugement. Parallèlement, les apprenants doivent remettre un mémoire de projet exposant le processus de travail, ses sources d’inspiration et le contenu sur lesquels repose leur travail.
  • Travail de recherche – nous considérons qu’il est très important d’améliorer les compétences de réflexion, de lecture critique et de rédaction académique de nos élèves, c’est pourquoi à chaque saison, chaque apprenant doit effectuer un travail de recherche dans l’une des matières principales et le remettre à ses professeurs. Ce travail de recherche doit être tel qu’il donne envie aux élèves de réviser la matière enseignée et de la travailler en rapport avec d’autres domaines non abordés en classe. C’est le moment de poser des questions et de chercher des réponses approfondies reposant sur les connaissances acquises, ce qui donne tout son poids au facteur d’apprentissage et le rend pertinent aux yeux des enfants. Savoir gérer le processus, le mode de présentation, apprendre à rédiger de manière à faire transparaître les acquis et ce qu’il a compris, est essentiel pour un apprenant autonome face à un environnement regorgeant d’informations et en changement permanent.

À quoi ressemble l’année scolaire et quelles sont les matières enseignées ?

L’année scolaire au Studio Ankori est rythmée par les saisons. À chaque saison, toutes les matières sont enseignées : histoire, musique, théâtre, mouvement, cinéma, littérature, bible, art, mathématiques, sciences et anglais.
Les cours ont lieu 5 jours par semaine de 9h à 15h20 et le mardi jusqu’à 14h20.
De plus, des cours de soutien sont proposés l’après-midi en fonction des besoins.

Qui sont les enseignants?
L’équipe d’enseignants de Studio Ankori est composée d’individus dont la conception du monde et la formation professionnelles sont pluridisciplinaires, ils peuvent passer d’une langue à une autre, sont habités à accompagner et à guider les apprenants dans plusieurs disciplines. Parmi eux on compte des enseignants de haut niveau qui se sont développés au sein du réseau éducatif Ankori, et des professeurs et créateurs professionnels leaders de leur domaine en Israël, ayant suivi une formation avant de commencer à enseigner à Studio Ankori et se mettant sans cesse à jour. L’équipe est suivie et supervisée par le Dr Shahaf Gal, Yehezkel Lazarov et Osnat Haber Kotton.

Que vous dire d’autre?

  • Ici, pas de sonnerie indiquant la fin des cours. Il est important pour nous que les enfants apprennent à prendre leurs responsabilités au niveau de la gestion du temps.
  • Pas d’uniforme. Nous sommes certains que les enfants savent exactement ce qu’il convient de porter ou non à l’école et si ce n’est pas clair, nous leur expliquons…
  • Nous donnons des devoirs, mais pas trop. Nous pensons que les enfants ont le droit d’avoir du temps libre et une vie en dehors de l’école. La plupart des élèves du studio ont des activités extrascolaires l’après-midi.
  • Des contrôles et interrogations mais pas trop et des bulletins avec des appréciations, pas de notes.
    Nous accordons aux matières artistiques la même importance qu’aux matières principales (« normales »). Il est important pour nous d’établir un équilibre entre les différentes matières dans une journée.
  • Studio Ankori propose des ateliers animés par des conférenciers et artistes, des cours généraux avec les professeurs principaux, des débats sur des sujets du quotidien, sur l’holocauste et la journée du souvenir, des activités sociales, des projets communautaires et excursions annuelles particulièrement appréciables.

Notre école a été fondée et inaugurée par le réseau éducatif Ankori à l’initiative d’Osnat Haber Kotton, directrice générale du réseau éducatif Ankori et par Yehezkel Lazarov, Professeur d’université et auteur pluridisciplinaire.
L’objectif de Studio Ankori est d’aider ses élèves développer une pensée critique et créative, de capacités personnelles et interpersonnelles leur permettant de travailler, d’agir et de se développer dans un milieu saturé d’informations et dynamique.

Le studio Ankori fonctionne comme toutes les autres « petites écoles » du réseau, et repose sur une approche éducative axée sur l’individu. Les apprenants étudient dans de petites classes de 25 élèves au maximum, dans de petites écoles communautaires où tout le monde se connaît.

Nous nous sommes donné pour objectif de mettre les théories futuristes en matière d’éducation en pratique, au quotidien. Pour ce faire, nous avons laissé de côté tout ce que nous savions sur la structure, le temps, les relations, contenus et objectifs et mis au point une nouvelle méthode pédagogique qui, si elle conserve l’école comme cadre, se propose néanmoins d’y introduire une culture d’apprentissage d’un autre ordre.

La méthode de Studio Ankori consiste à développer la recherche en matière d’éducation du futur, partant du principe que les objectifs, la culture, les relations et les conditions sur lesquelles reposaient les systèmes éducatifs jusqu’à ce jour ont changé et sont bien souvent incapables de préparer les enfants au monde qui les attend. Le défi auquel fait face le système éducatif est de réussir à offrir aux apprenants un sentiment de sécurité et des compétences leur permettant de traiter une plus grande quantité d’informations de manière active, de prendre des décisions, des initiatives, de présenter et d’établir un dialogue autour de leur travail après avoir fait l’expérience d’une collaboration avec les autres et pris conscience de leur environnement.

De manière naturelle, les arts offrent un terrain favorable à l’acquisition de ce type de compétences ; ils créent des interfaces et des contextes entre les différents domaines, suscitent des questions et des critiques, ils favorisent le travail de groupe et un dialogue avec la communauté, offrent une occasion de mettre en pratique la confiance et la persévérance. Studio Ankori considère les arts comme un moyen et non pas comme un objectif en soit, un outil qui permet de traduire et de mettre en application les langues et médias